Maaaaaaaybeeeeee...


    Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Partagez
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Ven 1 Juil - 17:33

    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Sam 2 Juil - 16:34

    Ah je commence à comprendre pourquoi j'avais cette impression de médiocrité dans les textures et le rendu du jeu. Il suffit d'entendre le commentaire vers la fin qui dit que le jeu parvient à maintenir 60 FPS sur console avec la même qualité graphique que les autres jeux qui peinent à 30 FPS.

    Ce genre de performance est en fait la conséquence de choix drastiques, on ne peux pas doubler la performance d'un moteur graphique avec une incantation magique, même si on s'appelle John Carmak.
    Toutes les dernières évolutions des moteurs graphiques ont été assez minimes après les gros changements qui sont arrivés avec DirectX 9. Depuis cette époque on peaufine le code pour optimiser au maximum, mais doubler la performance signifie faire l'impasse sur pas mal de chose et se dire que le joueur dans le feu de l'action ne remarquera pas la qualité médiocre du rendu.
    Dans cette vidéo ils se passent la brosse à reluire, mais il faut bien admettre que ID software depuis Quake n'a pas fait grand chose d'extraordinaire, Doom 3 n'était pas terrible, RTCW n'était pas mal, mais sinon ils n'ont rien fait de bien probant à part des moteurs graphiques assez peu utilisés par les éditeurs parce que peu malléables et difficile à prendre en main.
    Le gameplay de Rage n'apporte absolument rien de nouveau, c'est même un retour vers un jeux basique de bousillage de monstres à la chaine qui reprend tous les poncifs du genre.
    J'ai essayé de faire un peu de modding avec le moteur de doom 3, mais c'était l'horreur!
    La grande majorité des éditeurs utilisent le moteur Unreal qui a des outils très pratiques, qui est facile d'accès et qui a d'excellentes performances. C'est pas étonnant puisque Epic s'est spécialisé pour fournir ce genre d'outils et ne produit plus de jeux.
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Jeu 21 Juil - 16:50

    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Ven 5 Aoû - 18:16



    Plus j'en vois plus ça me donne envie d'y jouer! Cool
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Ven 12 Aoû - 21:57

    Entré au panthéon du jeu vidéo depuis fort longtemps pour des œuvres magistrales telles que Wolfenstein 3D, Doom ou Quake, id Software s'apprête à revenir aux affaires en fin d'année avec RAGE. Calée au 7 octobre, l'arrivée de ce nouveau FPS sorti des entrailles du studio texan et édité par Besthesda approche à grands pas. Pour se faire une idée plus précise de ce à quoi le public aura concrètement droit dans quelques mois, l'occasion nous a été donnée récemment de vivre librement les deux premières heures de la campagne solo du jeu. Le tout, sur une version PC quasi terminée.

    Le premier contact avec Rage s'effectue à travers une magnifique cinématique présentant avec élégance les enjeux de l'histoire. Pour rappel, cette dernière prend place en 2035, soit quelques années après que la Terre ait été percutée par Apophis, un immense astéroïde. Si les conséquences de cette catastrophe ont été terribles, toute forme de vie ayant presque disparu, les instances internationales ont tout de même réussi à anticiper le drame en mettant sur pied un plan baptisé « Arche ». Celui-ci prévoyait l'enfouissement dans les entrailles de la Terre durant un laps de temps déterminé, de capsules au sein desquelles furent enfermés des êtres humains cryogénisés avec tout le nécessaire à leur survie. Grâce à une technologie de pointe, cette hibernation ne s'est pas avérée mortelle pour les plus résistants d'entre eux. Le joueur fait partie de ces rescapés. A son réveil, il se retrouve isolé au cœur d'une planète dévastée et peuplée de créatures pour le moins hostiles.

    Dès les premiers pas dans l'aventure, on comprend rapidement que l'ambiance de Rage a été l'objet de toutes les attentions. Une fois sorti de la capsule, le premier coup d’œil donne le ton. Alors qu'un soleil ardent continue de brûler votre rétine, devenue ultra sensible aux variations de luminosité, les immenses canyons s'étendant à perte de vue asphyxient vos derniers espoirs de mener à nouveau une vie normale sur Terre. Quelques secondes à peine après vos premiers pas désenchantés sur cette planète ravagée, l'horreur prend forme. Deux quadrupèdes humanoïdes particulièrement agiles vous assaillent avec d'énormes boomerangs tranchants. Si vous survivez à l'affrontement, c'est uniquement grâce à Dan Hagar, un homme de passage dans les parages qui abat vos ennemis de deux balles tirées avec précision. Le voilà donc votre premier contact « ami » dans ce monde sauvage. Une petite balade en buggy plus tard au cœur des paysages arides de Rage et vous voilà dans la première zone habitée du jeu. Il s'agit d'un petit village composé de maisons de fortune au sein duquel la famille Hagar essaye tant bien que mal de survivre. Car la menace rôde et se fait même omniprésente dès lors que l'on quitte ces endroits aménagés. Des bandits, des créatures mutantes et d'autres personnages encore plus étranges n'attendent que vous pour se défouler. Après avoir engagé quelques discussions avec la population locale qui se chiffre à moins de dix personnes, votre aventure peut enfin commencer.

    Rage est structuré de manière classique. Vous évoluez en permanence dans un monde ouvert, gage d'une certaine liberté, tout en étant guidé par les personnalités, ô combien charismatiques, que vous rencontrez. Celles-ci vous confient diverses missions à accomplir pour progresser. Un journal faisant le point sur les quêtes en cours est d'ailleurs consultable à tout moment. A l'image d'un jeu de rôle classique, c'est en retournant voir votre employeur du moment que vous obtiendrez des récompenses (argent, armes...). On se trouve donc en présence d'un schéma habituel qui oblige à des allers-retours fréquents entre sa base et celle des ennemis. Ceux-ci restent toutefois courts et finalement peu gênants. Dès le départ, le jeu vous permet en plus d'utiliser un ATV (on bascule alors dans une vue à la troisième personne), une sorte de quad bien utile pour circuler sur les routes accidentées qu'il vous faut emprunter lors de chaque déplacement. Outil indispensable pour ne pas passer des heures à errer bêtement, une mini map affiche le chemin à suivre pour atteindre la destination voulue. C'est bien sûr à vous qu'il appartiendra de déterminer quelle quête vous souhaitez accomplir et par extension, à quel endroit vous devez vous rendre. Pour se faire une idée des premières missions confiées par la famille Hagar, sachez que l'on vous demandera d'aller tuer des bandits semant le trouble dans la région, de récupérer des médicaments dans un campement voisin ou encore de collecter des pièces pour réparer un buggy. Mais l'objectif clairement énoncé par id Software était de proposer une action intense et variée. Aussi, après avoir atteint la première vraie ville du jeu, on se retrouve assez rapidement avec une liste des tâches à effectuer très chargée. Outre le fait de répondre aux requêtes formulées par les personnages principaux et de pouvoir se balader librement dans les décors, on pourra aussi participer à tout un tas de mini-jeux au concept parfois étrange, répondre à des offres d'emploi qui constituent des quêtes annexes (la première d'entre elles consiste à retrouver deux personnes disparues) ou encore se lancer dans des courses de buggy endiablées.

    C'est là l'une des grosses singularités du FPS d'id Software. Plus qu'un simple moyen de transport entre deux points éloignés, ces véhicules font réellement partie intégrante de l'expérience. Il sera d'ailleurs possible de les tuner en modifiant leur couleur, en leur greffant différentes armes (lance- roquettes, mitrailleuse...) ou en achetant des pièces améliorant les suspensions, le moteur ou l'efficacité du boost. Preuve de l'importance que les développeurs accordent à ces phases motorisées, le seul mode multijoueur compétitif sera consacré à des courses de ce type. Côté contrôle, on se contentera de diriger notre bolide grâce aux flèches du clavier, un peu comme dans Trakcmania. Si les premières courses paraissaient relativement faciles à remporter, on se doute que l'affaire devrait progressivement se corser. La map sur laquelle nous avons pu exercer nos talents de pilote s'est avérée pour sa part très classique avec quelques tremplins venant égayer un circuit fait de large ligne droite entre les parois d'un canyon et de virages plus resserrés permettant de faire la différence avec les adversaires.

    Si ces séquences à bord de véhicule s'annoncent sympathiques, elles ne constitueront probablement pas non plus le point le plus marquant de l'aventure. Clairement, là où on attend Rage, c'est sur ses phases en vue subjective. Et là, pour le moment, le titre tient toutes ses promesses. Lors des premiers échanges de coups de feu, le côté brutal, sans emphase, des affrontements nous a rappelé d'excellents souvenirs. Le titre propose en effet un gameplay unique dont seul id Software semble avoir la recette. De loin, Rage aura peut-être l'apparence d'un FPS lambda mais manette en main, le feeling est incomparable. A chaque pression de la détente, c'est à un savoir-faire vieux de presque vingt ans que l'on est confronté. Et ça se sent. Plus concrètement, vous pourrez évidemment emporter avec vous un arsenal conséquent. A commencer par les armes principales telles qu'une mitraillette, un shotgun ou un fusil de sniper. Pour chacune d'entre elles, plusieurs améliorations seront déblocables au fur et à mesure de la campagne solo. Prenons l'exemple du flingue de base. En plus des balles classiques, il pourra tirer par la suite des munitions deux puis trois fois plus grosses occasionnant des dommages plus importants. Quatre slots réservés à des objets utilisables rapidement sont également présents. Il pourra par exemple s'agir de bandages (pour les soins), de grenades explosives ou de boomerangs dotés de lames particulièrement aiguisées. De quoi se faire plaisir en décapitant un à un les ennemis qui n'ont vraiment pas tous la même propension à réagir intelligemment. Certains foncent tout droit sans se poser de question. D'autres se planquent tout en tentant de vous débusquer à l'aide de grenades. Les blessures localisées occasionnent pour leur part quelques situations surprenantes. Après s'être effondrés, certains opposants continuent par exemple à vous livrer bataille au sol. Un geste de désespoir qui peut parfois coûter cher. Annoncée comme très travaillée, l'intelligence artificielle des ennemis ne nous a pas franchement semblé révolutionnaire. Peut-être était-ce dû à la difficulté, calibrée en normal lors de notre session ? Autre point intéressant du gameplay, il vous sera possible de confectionner vous-même des objets à partir d'éléments de différentes natures disséminés un peu partout dans les environnements. En récupérant des flacons d'un produit antiseptique et des chiffons, nous avons par exemple pu confectionner des bandages. Par la suite, nous avons également construit un appareil permettant d'ouvrir des portes en apparence verrouillées.

    On l'a évoqué à travers le système de progression (discussion avec un PNJ – quête – retour vers le PNJ), Rage possède un petit côté jeu de rôle. Cet aspect est renforcé par la présence d'un système de loot donnant accès à de la monnaie, des munitions et des objets. Ces derniers, s'ils sont inutiles, peuvent être revendus à un marchand dans l'une des zones habitées du jeu. Le cash récupéré permet notamment d'acheter des armes plus efficaces mais également de remplir ses chargeurs. Et c'est important car il faudra utiliser à bon escient chaque balle, les munitions étant globalement limitées. Il nous est arrivé plusieurs fois de devoir finir les ennemis à mains nues. Autant vous dire que tout cela peut très mal se terminer. Il existe cependant un moyen de ne pas mourir lorsque vous périssez pour la première fois sous les coups ennemis. Une sorte de défibrillateur permet de vous ramener à la vie via un mini-jeu réclamant un timing diabolique. De votre efficacité dans l'exercice dépend l'état de santé du héros à son réveil. L'utilisation de cette technique est toutefois limitée. Impossible de s'en servir deux fois de suite dans un court laps de temps. La mort reste du coup la conséquence de toute imprudence. Dernier détail concernant le système de santé. C'est un choix de game design répandu depuis quelques années dans le monde des FPS mais il vaut mieux le préciser : le jeu ne propose pas de barre de vie. Cette dernière se recharge toute seule lorsque l'on se planque.

    Tres bon Dès le début de l'aventure, Rage affirme d’emblée ses ambitions. L'ambiance post-apocalyptique, bien que peu originale, vous étreint de ses bras poussiéreux pour ne plus jamais vous relâcher. Bien aidée par une bande-son magnifique et une patte graphique séduisante, l'immersion dans ce monde sauvage mais cohérent est immédiate. Entre les phases de shoot pures, les passages en véhicule, les minis-jeux, l'exploration des villes et de leurs environs, on ne voit pas le temps passer. De fait, on tient sans doute là l'un des très bons titres de cette fin d'année.
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Mar 16 Aoû - 2:17

    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Mer 5 Oct - 19:47

    Bienvenu dans le futur vous dira-t-on lorsque vous émergerez de votre sommeil artificiel au beau milieu d'un monde post-apocalyptique dans lequel votre première rencontre avec un mutant manquera de vous coûter la vie. Sur cette Terre ravagée par la chute d'une météorite, l'humanité s'est débrouillée comme elle a pu, créant des semblants de villes faites de bric et de broc et tremblant sous le joug militaire de la mystérieuse Autorité qui s'est accaparée technologie et pouvoir. Dans ce monde à mi-chemin entre Mad Max et Fallout, on croise des personnages en guenilles pourvus de prothèses cybernétiques que plus personne ne paraît capable de réparer. On admire le design fantastique des lieux tout en se demandant ce qu'on fout là. Des questions, vous n'aurez toutefois pas vraiment le temps de vous en poser des tonnes. On vous prévient, l'Autorité vous recherche et elle n'aime pas vraiment les gens du passé, les survivants des Arches. Alors hop, au boulot.

    L'univers de Rage se divise en plusieurs segments. Histoire de bien clarifier les choses pour ceux qui feraient la confusion, Rage n'a rien à voir avec un jeu en environnement complètement ouvert. Ce n'est pas Borderlands. On trouve deux zones principales, les deux wastelands que l'on traverse en véhicule en suivant des routes précises permettant de relier deux points en à peine deux minutes si on fonce droit. Ces wastelands abritent 3 zones d'habitation qui feront office de hub. La première n'est qu'un campement dans lequel vous apprendrez les bases du jeu avant d'être prié de quitter les lieux pour vous rendre dans la ville de Wellspring d'où vous devrez ensuite repartir pour rejoindre la capitale du second wasteland, Metro City. Rien ne vous empêche évidemment d'aller de l'un à l'autre. C'est depuis ces hubs, ces lieux de vie dont les habitants ont le bon goût de réagir spontanément à votre approche, que vous progresserez dans le jeu, leurs maires ou shérifs étant là pour vous confier les missions principales.

    En dehors des activités annexes sur lesquelles on reviendra, les villes abritent également les boutiques où vous pourrez vous fournir en équipement, Rage se parant de légers aspects RPG, très superficiels et qui ne sont là que pour enrichir l'expérience. Au cours de vos missions, vous collecterez tout un tas de bazar dont une bonne partie peut être revendue. Avec l'argent, vous paierez vos munitions ou, encore mieux, des plans de construction grâce auxquels vous pourrez, depuis votre inventaire, assembler des pièces pour créer de nouveaux types de munitions, des tourelles de défense ou des drones. Et la chose, pour simple qu'elle soit, n'a rien d'anecdotique quand on constate l'incroyable variété des ennemis que vous devrez affronter. Et c'est bien là ce qu'il faut retenir de Rage, son véritable et plus grand atout, c'est cet improbable patchwork qui donne presque le sentiment de jouer à plusieurs FPS réunis dans un seul et unique jeu. Si les bases du gameplay demeurent identiques, l'expérience change régulièrement.

    Chaque mission vous expédie dans un environnement spécifique. On s'y rend la plupart du temps en voiture à travers le wasteland avec pour destination le repaire d'une faction. La première chose qui vous sautera au visage, c'est le design de ces tanières, non seulement superbe et ultra détaillé mais en plus tout ce qu'il y a de plus unique. Ancienne station de métro, planque déglinguée de bandits faite de ruines et de baraques en tôle, ville fantôme avec son lot d'immeubles déchirés et couloirs envahis par une étrange matière organique, prison de l'Autorité, canyon des Chacals bardé de tyroliennes, on ne trouve pas deux endroits qui se ressemblent, en dehors de leur inévitable aspect linéaire, la plupart alternant des environnements intérieurs et extérieurs. Et si le design change, l'attitude fait de même, chaque faction ayant son comportement, forçant le joueur à réagir en conséquence, dans son attitude et son équipement.

    Les mutants pour commencer, ont beau avoir l'air stupides à filer vers vous comme des kamikazes sans tête, ils bondissent dans tous les sens, grimpent sur les murs et évitent vos balles comme de véritables acrobates. Contre eux, une seule solution : le shotgun et le wingstick, arme fabuleuse qui n'est rien d'autre qu'un boomerang tranchant. Face à la horde, on dégomme tout ce qui s'approche d'une décharge de plombs en faisant du ménage dans la meute au wingstick qui servira également à éviter de se faire submerger pendant qu'on recharge. Tout ça en s'agitant dans tous les sens. Epique et surtout jouissif. A l'opposé, les soldats de l'Autorité sont suréquipés et plus militaires. Abusant des couvertures, des tirs de suppression ou des boucliers énergétiques, ils n'hésitent pas à vous déloger à coups de grenades ou à vous pister au sniper. On oublie le shotgun, à moins d'employer les munitions explosives qui en font un mini lance-grenades, et on opte pour leur propre flingue, une mitrailleuse dont les munitions secondaires dégomment les armures. Tout en restant mobile, on a bien plus tendance à se mettre à couvert et surtout, il faut venir à bout des soldats planqués derrière un bouclier. Soit on choisit de le faire tomber en le matraquant, soit on fabrique une tourelle. Forcés de se planquer, ils deviennent vulnérables si on les contourne pour leur faire la peau. Autre alternative : faire usage des carreaux psychiques de l'arbalète, une munition qui permet de contrôler les nanites de l'Autorité et de posséder le soldat jusqu'à provoquer son explosion.

    Entre ces deux extrêmes, on trouve ainsi une progression dans les comportements, chaque faction affichant son style. Les chacals par exemple, sont des humains revenus à l'état sauvage qui vous bombardent de loin avec des explosifs et vous attaquent en déboulant de leur tyrolienne. Les Mecas, combattus en environnements plus étriqués, sont organisés et très adeptes des sentinelles, des drones araignées qui viennent vous mettre la misère. Le système d'amélioration des armes prend alors tout son sens, offrant un arsenal terriblement varié. Neuf armes, disposant presque toutes de 3 types de munitions et surtout d'un feeling qui leur est propre. Du shotgun qui expédie la cible à 5 mètres, au fusil d'assaut qui crache comme un marteau piqueur au généralissime wingstick, même le flingue de base une fois amélioré peut encore servir à la fin du jeu, équipé de ses balles perforantes. Selon le niveau, selon l'ennemi, on change d'outil, on change d'approche. Et il est fort probable qu'au cours de votre première partie, vous constatiez que vous n'avez pas testé toutes les améliorations possibles. On vous conseille vivement de ne pas passer à côté des cartouches explosives du fusil à pompe, du bonheur en poudre. Par ailleurs, les rencontres inattendues sont légion, et quelques boss sérieusement hargneux viendront régulièrement vous secouer les miches.

    En termes de sensations, Rage offre indubitablement la meilleure campagne solo de l'année. On oublie alors assez vite quelques problèmes, comme la narration un peu limite, qui semble en fait n'être qu'une version graphique des vieux briefings textuels des shooters d'antan donnant dans le simulateur d'esclave autiste. Seule la fin, franchement expédiée, reste en travers de la gorge. La campagne principale fait toutefois vite oublier tout ça. Et il faut encore ajouter tout le contenu annexe. En ville, vous trouverez divers mini-jeux pas vraiment indispensables mais qui sont un bon moyen de se faire un peu plus de fric. Certains personnages vous donneront également des quêtes secondaires et on en trouvera aussi sur les tableaux d'offres d'emploi. Aller chercher un item, mener une vendetta pour le taulier du bar, les activités ne manquent pas. Ceci dit, la majorité de ces quêtes vous renverra vers des repaires déjà explorés. Qu'importe, c'est toujours l'occasion de refaire un carton. Par ailleurs, ceux que les voitures intéressent peuvent participer à tout un tas de courses, le seul moyen de remporter des certificats donnant accès aux améliorations du buggy. La chose reste cependant parfaitement facultative, deux courses seulement étant obligatoires. De même, lorsque vous traversez le wasteland, vous serez confronté à des patrouilles. Si vous les dégommez, la patronne du bar de Wellspring vous récompensera, si au contraire vous friter en voiture vous gonfle, mettez un coup de turbo et vous les sèmerez. Si vous aviez peur que les voitures soient pénibles, soyez rassuré. Enfin, on peut également dénicher des missions planquées dans tout le jeu, accessibles depuis des bouches d'égouts. Assez courtes, elles ne sont pas forcément d'un intérêt considérable, si ce n'est pour avoir une occasion de plus d'aller collecter des objets à vendre ou à crafter.

    Fort de sa campagne solo en béton, Rage propose bien sûr un segment multijoueur, à commencer par son mode coop auquel 9 missions sont réservées. Basés sur des portions de la campagne solo, ces niveaux se déroulent avant le jeu et se contentent d'en reproduire le gameplay et d'ajouter éventuellement mais pas systématiquement, des actions coopératives. Sympathique et efficace, sans plus. Quand au pendant compétitif, il repose intégralement sur les véhicules. Du Match à Mort à la variante de la Capture de Drapeau, on trouve de quoi satisfaire les amateurs d'arcade, quitte à laisser sur leur faim les joueurs de FPS. Le multijoueur de Rage a tout du mode complémentaire qui vient surtout en support d'un titre misant tout sur son mode solo.

    On terminera par un mot sur l'aspect technique du jeu qui, de façon peu habituelle avec id Software, nous laisse dubitatifs. Si la direction artistique ne peut que laisser pantois par son souci du détail et son foisonnement créatif (y compris côté bande-son, de la musique aux armes), elle est servie par un moteur au comportement très aléatoire. Dans certaines zones, on ne note aucun problème, ailleurs on se fait peur en découvrant des textures en basse définition qui nous sautent à la tronche quand on se met à couvert derrière un objet. Si la version PC est touchée, les versions consoles le sont encore plus durement, avec des pans entiers de décor dont la qualité détonne au milieu du reste de l'écran. Sans parler de la profondeur de champ revue à la baisse, la zone de netteté étant raccourcie pour gagner quelques octets de mémoire. Une réalisation en dents de scie qui s'explique aussi probablement par la durée marathonienne du développement, 6 ans de boulot.

    Comme prévu c'est une bombe. Ils sont fort chez id Software, vivement Doom 4 (j'ai bien aimé Doom 3 et sa suite Resurrection of Evil)!
    avatar
    Simonosaurus
    Rôliste Grincheux
    Rôliste Grincheux

    Masculin Nombre de messages : 5886
    Age : 32
    Localisation : Marne la Vallée
    Emploi/loisirs : branleur
    Humeur : branlante
    Date d'inscription : 27/02/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Simonosaurus le Jeu 6 Oct - 2:29

    Je suis moins enthousiaste que toi.
    Les retours sont pas terribles et la durée de vie fait peur Ah
    Je le surveillais de loin, ben là je le surveille plus ^^

    En promo Steam pourquoi pas, à moins de 15 euros.


    _________________
    Je sers le Poing Enflammé !
    avatar
    Snipernazgûl
    Comique du Mordor

    Nombre de messages : 315
    Localisation : Minas Morgul, Mordor
    Emploi/loisirs : Tortionnaire de hobbits à temps plein....
    Humeur : Perverse et sadique....
    Date d'inscription : 20/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Snipernazgûl le Jeu 6 Oct - 14:20

    Comme Simono je suis de plus en plus septique.....la durée de vie à l'air à chier et surtout, apparemment, la version PC a été finie à la truelle.....


    Bref je suis un peux refroidit.....
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Jeu 6 Oct - 20:16

    La durée de vie ça m'inquiète pas trop, je mets toujours 3 fois plus de temps que ce qui est annoncé. Du coup dans Rage j'en aurais sûrement pour minimum 30 heures. De plus le jeu est rejouable et il y a un mode 2 joueurs. Et les retours pas terribles c'est juste sur le test de la version PC de JV, déjà il y a un triso qui a sortie tous ses multipseudos pour tirer la note du jeu vers le bas. Pis y'en a t'as l'impression qu'ils notent le jeu sans y avoir joué, juste pour le plaisir de troller...
    avatar
    Simonosaurus
    Rôliste Grincheux
    Rôliste Grincheux

    Masculin Nombre de messages : 5886
    Age : 32
    Localisation : Marne la Vallée
    Emploi/loisirs : branleur
    Humeur : branlante
    Date d'inscription : 27/02/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Simonosaurus le Jeu 6 Oct - 20:41

    Thunder-Sword a écrit:Et les retours pas terribles c'est juste sur le test de la version PC de JV
    Ben justement, c'est sur PC que je l'aurais acheté ricanne
    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Jeu 6 Oct - 21:01

    C'est pas la version PC qui est nul mais les trisos qui utilisent des multipseudos pour descendre le jeu "gém pa le jeu okel g pa jouai alor G sor tt mé psedo pr dir 2 la mèrd parsk G s8 1 triso mesk1 ki na ri1 dotr a fair" C'est un grand classique sur ce site.
    avatar
    Simonosaurus
    Rôliste Grincheux
    Rôliste Grincheux

    Masculin Nombre de messages : 5886
    Age : 32
    Localisation : Marne la Vallée
    Emploi/loisirs : branleur
    Humeur : branlante
    Date d'inscription : 27/02/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Simonosaurus le Jeu 6 Oct - 21:06

    Non mais y a des avis sérieux qui parlent de portage à la truelle quoi, pas d'options graphiques etc, et c'est malheureusement un grand classique aussi, même avec des boites qu'on pensait plus respectueuses que ça. Ah
    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Ven 7 Oct - 0:12

    Bon je l'ai pris tout de même, je l'ai chargé sur Steam pour 50€ et il sera déverrouillé demain je crois.
    On verra bien si ce que je crains va se produire."
    avatar
    xavier
    Toubib du Wasteland

    Nombre de messages : 1478
    Age : 34
    Localisation : Paris
    Emploi/loisirs : Le geek entre deux chaises
    Humeur : Mouarf!
    Date d'inscription : 14/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par xavier le Ven 7 Oct - 8:16

    On envoie le singe casqué faire le cobaye!!
    avatar
    Snipernazgûl
    Comique du Mordor

    Nombre de messages : 315
    Localisation : Minas Morgul, Mordor
    Emploi/loisirs : Tortionnaire de hobbits à temps plein....
    Humeur : Perverse et sadique....
    Date d'inscription : 20/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Snipernazgûl le Ven 7 Oct - 9:32

    Donne nous tes premières impression Kukipett......


    Même si je sais que je pourrais pas résister à le prendre quand même.....
    avatar
    brahmine
    Cowboy

    Masculin Nombre de messages : 286
    Age : 31
    Localisation : Abri 13
    Humeur : mouais....
    Date d'inscription : 01/10/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par brahmine le Ven 7 Oct - 13:07

    je l'ai préco aussi
    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Ven 7 Oct - 23:03

    J'ai pas encore testé mais je le ferai cette nuit, si dieu le veut car d'après les commentaires su Steam, la version PC est extrêmement mal optimisée voir carrément injouable selon le matériel, surtout les cartes graphiques.
    Il semble qu'ID ait développé un moteur exclusivement console nécessitant des pilotes particuliers pour fonctionner sur PC.
    Bien Sur ID a développé avec AMD des pilotes spécifiques, mais AMD ne les a pas diffusés car ils sont incompatibles avec d'autres jeux.
    Alors c'est soit tu joues à rage avec des pilotes beta faits tout exprès ou alors tu choisi de vivre avec une pluie de bugs et même l'impossibilité de jouer.
    John Carmak a eu une grosse colère parce qu'AMD n'a pas sorti les bons drivers, mais ce con aurait mieux fait de créer un moteur compatible qui ne nécessite pas des pilotes spécifiques.
    Ensuite c'est assez idiot de rejeter la faute sur les autres, surtout lorsqu'on a sciemment développé le jeu avec des pilotes non standards, faut vraiment en avoir une grosse couche ou la tête enflée au point de ne pas concevoir qu'il y a d'autres jeux que le siens à jouer.
    Bref je vais voir tout ça plus tard cette nuit.
    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Sam 8 Oct - 3:22

    Bon voilà j'ai joué une petite heure à ce truc.
    Mon dieu les bugs graphiques, j'en ai mal au crâne, c'est presque injouable, il faut impérativement les pilotes spécifiques sinon c'est une catastrophe.
    Graphiquement c'est beau vu de loin, mais de près c'est loin d'être beau! C'est même carrément moche, ça m'a vraiment fait mal au cul de regarder ça. Si vous avez trouvé Deus Ex HR un peu moche, celui ci vous paraîtra horrible.
    Le rendu est très sommaire, les textures merdiques, la définition digne d'un quake 2, les objets d'intérêt brillent et scintillent comme il y a 15 ans, les personnages sont rigides et sans âmes.
    Après ça Fallout 3 vous donnera l'impression d'un débordement de vie et d'émotions.
    Le scénario semblait intéressant au tout début mais il ne sert que de prétexte à une série de bagarres. Un type te ramasse, te donne une mission tout de suite sans explications puis une autre sans plus de mise en place d'une histoire quelconque.
    Finalement ce jeu ne me semble qu'une compilation de mission diverses sans une vraie toile de fond consistante.
    On te balance dans un univers postapo qui semble plein de promesses, puis on te laisse au bord de la route d'un coup de pied au cul sans autre forme de procès.
    Ca me semble du gâchis tout ça, tout ce boulot pour si peu, juste des hordes d'ennemis à massacrer de façon linéaire dans une suite de couloirs ou de champs de ruine et c'est tout. C'est du gameplay préhistorique dans un univers mal exploité et gâché par un rendu graphique bridé à mort.
    Pourtant j'ai une machine au top avec tous les derniers pilotes, un quad core à 4 ghz, deux carte graphiques 6970 en crossfire, on peut difficilement faire plus moderne et performant, seul un SLI de 580 serait plus puissant.
    Avec les pilotes AMD spécial Rage, je pense que les artéfacts, les clignotements, saccades et autres bugs graphiques vont disparaître, mais ça me fait chier de devoir perdre la compatibilité avec les autres jeu juste pour ce truc pas vraiment intéressant.
    Finalement j'ai rien aimé là dedans, après avoir joué à des jeux comme Fallout 3, New Vegas, dans le style postapo, ou Deus Ex Hr dans le style futuriste, celui ci me faite penser aux aventure de "Ken et Barbie en Postapolie".

    Pour résumer, je trouve ça très médiocre!
    A côté de ça Duke Nukem Forever fait figure de chef d'oeuvre! Bon j'exagère un tout petit peu, mais à peine au vu du plaisir d'y jouer.
    Finalement John Carmack et ID n'ont pas progressé depuis Doom, il se répète, c'est un bon technicien, mais question imagination c'est pas terrible. J'ai l'impression que ces gens sont coincé dans un schéma qu'ils trouvent génial et ne sont pas capables de se renouveler.

    Ca plaira au gosses et aux joueurs occasionnels ou encore aux grands fans des FPS purs et durs qui ne cherchent que de la castagne pour se défouler et passer un bon moment.
    En multijoueurs ça aura surement du succès, c'est le type même de jeu multi avec juste une campagne pour que les joueurs solo puissent y jouer tout de même.
    avatar
    Snipernazgûl
    Comique du Mordor

    Nombre de messages : 315
    Localisation : Minas Morgul, Mordor
    Emploi/loisirs : Tortionnaire de hobbits à temps plein....
    Humeur : Perverse et sadique....
    Date d'inscription : 20/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Snipernazgûl le Sam 8 Oct - 18:02

    Bon alors je l'ai testé pendant 3 heures...bilan: excellent.


    Peut-être ais-je la chance d'avoir peux de problèmes graphiques (quelque saccades et scintillements) mais je suis prit dans l'ambiance.....

    Les graphismes sont très inégaux....du très bon et du franchement passable....mais bon c'est pas rédhibitoire....Par contre l'absence d'options graphiques est du foutage de gueule!!!

    Il manque une carte ingame aussi...mais bon cela est un détail....

    Bref j'en suis content. L'absence de vrai histoire ne me dérange pas plus que ça....c'était pareil pour Borderland...ça la pas empéché d'être excellent....

    Perso j'attendais un FPS à l'ancienne, donc pas de déception. Des armes sympas, une bonne ambiance, des armes bien différenciés....bref avis positif.


    Mais ils faudrait qu'ils ceux bouge pour un patch.....malheureusement cette non optimisation du jeu à sa sortie n'est que trop courant aujourd'hui.





    avatar
    Thunder-Sword
    Bioman

    Masculin Nombre de messages : 379
    Age : 31
    Localisation : Quelque part dans l'univers.
    Emploi/loisirs : Nature, tatouage, science-fiction, musique(death metal, sympho, mélodique, ambiance, classique, folk, électronique), entre autres.
    Humeur : Mod Predator
    Date d'inscription : 15/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Thunder-Sword le Sam 8 Oct - 20:31

    En gros c'est que des problèmes techniques, pour la plupart ça sera sûrement corrigé, au pire je passe par dessus, ça sera pas la première fois que je fais ça dans un jeu pour profiter du reste. Il paraît aussi que c'est un bon FPS à l'ancienne (conseillé pour les fans de FPS à l'ancienne) qui met la raclé aux FPS actuels niveau gameplay/animation. Par contre maintenant que j'y pense, j'ai vu aucun prob graphique dans les vidéos... Des vidéos dans lesquels les testeurs nous disent que le côté artistique du jeu est vraiment bien réussi (à ce que j'en ai vu faut avouer que ça claque +- selon les endroits). Pour ce qui est du linéaire là aussi on nous dit au contraire que ce n'est pas du tout linéaire, les devs ont bien travaillé sur ce point pour rendre chaque type d'ennemi/environnement différent, même chose pour les armes. Dans une vidéo il est expliqué qu'au début c'est du mutant assez con qui fait du CàC mais après les combats deviennent plus technique avec l'Autorité par exemple. Et chaque faction a son propre gameplay. Fin voilà on pourrait se dire Ouai ok Thunder c'est bien beau tout ça, mais c'est que des "ils ont dit"! bah oui ils l'ont dit mais en plus j'ai pu vérifier dans de nombreuses vidéos de joueurs ou testeurs et à moins d'être aveugle, je peux dire que ce que j'en ai vu confirme les "ils ont dit". Je pense qu'il ne faut pas s'arrêter aux problèmes techniques/graphiques, même si je comprends l'agacement, de nos jours c'est la mode de sortir les jeux avec des montagnes de problèmes techniques, buggé etc. Par contre les prix restent les mêmes nah

    La version console est plus "propre", ça tombe bien je suis multiplateforme.
    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Sam 8 Oct - 22:29

    C'est clair que c'est un jeu à l'ancienne, c'est un peu ça qui me chiffonne, je le trouve un peu "ancien". Si je le compare à Duke Nukem Forever qui est aussi un FPS à l'ancienne, je dirais que je préfère Duke, plus marrant et plus beau graphiquement.

    Ce qui est bien dans Rage, ce sont les détails du décor et la vue générale qui est très jolie, mais il ne faut pas s'approcher parce que ça devient vraiment grossier.
    Les vidéos qu'on a vues ont été faites avec les pilotes spécifiques en utilisant des vue et des scènes qui mettent en valeur le jeu, mais je me souviens que j'avais été frappé par le manque de qualité des textures vues de près.
    Artistiquement je ne vois rien d'extraordinaire, des décors bien réalisés c'est vrai, mais y voir de l'art, là je ne sais pas, ça me laisse dubitatif.

    Pour ce qui est du gameplay, c'est tout de même très basique et limité, moi qui ait joué à presque tous les FPS existants depuis 15 ans, on ne peut pas m'accuser de ne pas aimer ce genre, mais avec le temps je n'arrive plus à me satisfaire d'un simple FPS "à l'ancienne", linéaire, sans surprise, avec des hordes d'ennemis qui te sautent à la gorge.
    Ou alors il faut un truc particulier comme Serious Sam ou Painkiler que j'ai bien aimé.

    C'est linéaire dans les missions, la non linéarité c'est le fait qu'on peut choisir une mission ou non ou revenir la faire plus tard. Ce qui m'a déçu d'entrée c'est de me retrouver avec une mission ultra cliché d'aller dégommer une tribu de bandits avec tous les poncifs du genre et avec une linéarité exemplaire, j'ai même pas eu à me demander où aller, ça coulait de source.

    Bon c'est clair que si on a trouvé Borderland excellent on va trouver celui-ci aussi bon, mais pour moi ça ne passe pas, je m'ennuie dans ce jeu et si en plus graphiquement c'est pas terrible (hors bugs) il ne reste plus grand chose pour m'intéresser.

    Je vais tout de même essayer de continuer un peu histoire de voir si avec le temps ça s'arrange un peu.
    Mais ma première impression a été très mitigée et même sans bugs je ne pense pas que ça va me transporter au septième ciel!
    avatar
    Snipernazgûl
    Comique du Mordor

    Nombre de messages : 315
    Localisation : Minas Morgul, Mordor
    Emploi/loisirs : Tortionnaire de hobbits à temps plein....
    Humeur : Perverse et sadique....
    Date d'inscription : 20/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Snipernazgûl le Dim 9 Oct - 14:13

    je dirais que je préfère Duke, plus marrant et plus beau graphiquement.


    Plus beau graphiquement? Tu exagère un peu là non?


    Bon après c'est une question de goût aussi.....perso je suis aussi un grand fan de FPS et celui-ci me convient tout à fait.......de fait en ce moment je jongle entre Rage, E.Y.E et Dead Island.
    avatar
    Kukipett
    Père Castor officiel

    Masculin Nombre de messages : 1985
    Age : 57
    Localisation : Suisse
    Emploi/loisirs : Réparateur PC
    Humeur : Entre buffle colérique et hamster jovial
    Date d'inscription : 29/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Kukipett le Dim 9 Oct - 19:45

    Dans Duke, il n'y a pas ces textures baveuses et ces détails grossiers, vu de loin Rage est plus beau et détaillé, mais comme je le disait faut regarder de loin, parce que de près faut pas trop s'attarder!
    avatar
    Snipernazgûl
    Comique du Mordor

    Nombre de messages : 315
    Localisation : Minas Morgul, Mordor
    Emploi/loisirs : Tortionnaire de hobbits à temps plein....
    Humeur : Perverse et sadique....
    Date d'inscription : 20/04/2009

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Snipernazgûl le Lun 10 Oct - 9:20

    La modélisation des personnage est quand même largement mieux sur Rage.....


    Enfin bon....on va pas partir en querelle de clocher.

    Contenu sponsorisé

    Re: Rage t'as la Rage ? Faut jouer a Rage!

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 26 Juil - 12:46