Maaaaaaaybeeeeee...


    Fahrenheit

    Partagez
    avatar
    Simonosaurus
    Rôliste Grincheux
    Rôliste Grincheux

    Masculin Nombre de messages : 5886
    Age : 32
    Localisation : Marne la Vallée
    Emploi/loisirs : branleur
    Humeur : branlante
    Date d'inscription : 27/02/2009

    Fahrenheit

    Message par Simonosaurus le Mar 30 Mar - 18:04

    Critique du jeu Fahrenheit que je viens de finir.



    Je suis assez déçu en fin de compte.

    Que la deuxième partie de l'histoire soit du grand n'importe quoi, c'est déjà gênant c'est vrai, mais bon, l'histoire est clairement SF/fantastique, alors finalement "l'acte de foi" n'a pas trop été trop dur pour moi.

    Une chose est claire ensuite, la fin est beaucoup trop abrupte et vague.
    "Tout ça pour ça ?"
    On pourra toujours me dire que c'est le cas de 80% des jeux, peu importe le genre.
    C'est pas faux. Mais ça n'excuse rien.

    Mais voici mes trois grosses critiques, et elles ne concernent pas que la fin du jeu :
    - Trop de QTE. Et encombrants en plus.
    Comme ça a déjà été dit, ça empêche parfois de suivre ce qui se passe. Et d'une manière générale, c'est barbant.
    Enfin, je me suis demandé à plusieurs reprises à quoi je jouais. QTE par ci, QTE par là..... des minis jeux.... en fait, toute la
    progression est basée sur des minis jeux plutôt chiants.
    Le reste, c'est que de l'évident, aucune difficulté.
    Ce n'est donc pas un jeu d'enquête, ce n'est pas vraiment un jeu d'action..... c'est un film interactif, comme ça a déjà été dit.
    Pourquoi pas, pis chacun ses gouts hein. Mais j'avais pas compris que c'était à ce point là.
    Novateur ? On a pas joué au même jeu.

    - Pas mal de clichés. Et ça tombe mal, c'est le genre de truc qui me gave.
    Le jeu aligne les clichés, et ça dès le début.
    La femme flic sexy, le héros ténébreux un peu paumé aux traits fins, l'afro groovy (ou funky, etc... peu importe, vous m'avez compris),
    Spoiler:
    les
    meurtres télécommandés sur fond de rituel sataniste avec des bougies partout, la vieille voyante (et aveugle en plus) dans une vieille maison
    glauque et pourrie, le frère prêtre, le hangar militaire dans le désert, l'artefact paranormal, etc etc.....
    Tout ça c'est du vu, revu et réchauffé.
    Original ? On a encore une fois pas joué au même jeu.

    - A moitié "pompé" sur matrix.
    Spoiler:
    Passons sur les scènes d'action qui se passent de commentaires, surtout les dernières, passons le héros qui ne tarde pas à nous rappeler
    Néo, aussi bien par ses pouvoirs que par son destin, son physique et son quotidien (le lieu de travail de Kane, ça ne vous rappelle rien ?),
    passons aussi sur l'histoire de complot et d'asservissement de l'humanité qui m'a direct rappelé une partie du scénar de Matrix,
    passons sur les deux méchants qui sont tout à fait comparables aux agents de Matrix, passons sur.... bah y a plus grand chose à passer...
    Certes, chacun de ces détails est sans grande importance, mais mettez tout à plat et côté à côté et on a une ressemblance plus que
    troublante.
    Original (bis) ? On a décidément pas joué au même jeu.


    C'est vraiment dommage car le jeu en lui même est bon.

    Un scénario plus original, un gameplay moins bouche trou et une fin moins abrupte et plus inspirée auraient suffit à en faire une excellente
    aventure.


    _________________
    Je sers le Poing Enflammé !
    avatar
    Draclord
    Psyker renégat

    Masculin Nombre de messages : 353
    Age : 29
    Localisation : Rennes
    Emploi/loisirs : Etudiant en biologie, fan de metal (death, thrash, black et prog), de jazz fusion, de batterie et d'Histoire
    Date d'inscription : 12/05/2009

    Re: Fahrenheit

    Message par Draclord le Mer 31 Mar - 1:22

    J'y ai joué y'a un bout de temps donc je ne me souviens pas très bien de tout... Mais il m'avait beaucoup plu ce jeu ! Même si j'avais effectivement repéré pas mal de point communs avec Matrix, ça ne m'avais pas gêné plus que ça.
    J'avais justement apprécié les nombreux "mini-jeux" QTE et le début qui était assez "classique" par rapport à une fin qui se barrait rapidement en gros délire fantastique.

    Bref tout ce que tu as trouvé naze dans ce jeu, j'ai bien aimé... Tous les égouts vont dans la nature comme on dit !
    avatar
    Simonosaurus
    Rôliste Grincheux
    Rôliste Grincheux

    Masculin Nombre de messages : 5886
    Age : 32
    Localisation : Marne la Vallée
    Emploi/loisirs : branleur
    Humeur : branlante
    Date d'inscription : 27/02/2009

    Re: Fahrenheit

    Message par Simonosaurus le Mer 31 Mar - 12:43

    Les minis jeux à la base je trouvais ça pas mal, mais le problème c'est que c'est toujours les mêmes et y a que ça.
    Au final, j'avais l'impression d'utiliser une de ces boites à musique dont il faut tourner sans cesse la manivelle pour que ça joue. Et c'est tout, on actionne, ça avance, on regarde/écoute, et ainsi de suite. Pas très passionnant ou stimulant quand même.
    Mais y avait des bonnes idées, comme la gestion de la respiration pour pas céder à la panique.

    Hors QTE, la gestion de l'humeur c'était sympa aussi, mais j'ai pas compris qu'elle incidence ça avait dans le jeu.


    _________________
    Je sers le Poing Enflammé !

    Contenu sponsorisé

    Re: Fahrenheit

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 14:12